Des kimonos aux nouilles 

Des kimonos aux nouilles

Parmi les spécialités régionales de Niigata, les hegi soba intriguent par leur omniprésence. Pourquoi « hegi » ? C’est une longue histoire…

Tokamachi est une ville du sud de la préfecture de Niigata, longtemps réputée pour sa sériciculture et – puisqu’on a de la soie à portée de main – son industrie textile du kimono. Afin de donner une certaine patine et de rehausser les couleurs des kimonos, on utilise de l’algue funori, panacée parfaitement comestible, par ailleurs également utilisée dans l’industrie du papier pour ses propriétés adhésives. Qui eut un jour l’idée d’ajouter cette colle à tissu à la farine de sarrasin des soba ? On ne sait pas, mais le résultat donne des nouilles fermes et souples, glissant naturellement dans la bouche.

Quant au hegi, il s’agit d’une caissette en bois utilisée dans cette même industrie du kimono pour déposer les outils de tissage. Une boîte à couture, en quelque sorte.
Les hegi soba sont donc ce plat de nouilles fabriquées avec de l’algue funori et servies en bouchées dans une boîte à couture !

Bon appétit !

 

Hegi soba

Tsumari soba
9,00 
À lire également

Des maisons de pacha pour les chats de Sekikawa

Dans le cochon tout est bon, mais dans le riz ? Aussi, apparemment, car en dehors de la consommation des grains, le village de Sekikawa, dans le nord-est de la préfecture de Niigata, a également trouv...

Maison Hara

Située dans le village agricole de Tsurugasone, dans la ville de Nagaoka (préfecture de Niigata) la maison Hara cherche à pallier les problèmes de déclin rural et d’architecture moderne où de nouveaux...

Hyakunen Monogatari :
Maruto Hasegawa Kosakujo

C’est en 1924, à l'âge de 23 ans, que Tozaburo Hasegawa créé Maruto Hasegawa Kosakujo à Sanjo, produisant principalement des serre-joints pour menuisiers. Puis, impressionné par la modernité de certai...
Verified by MonsterInsights