5 1
,
5/ 5

Ref. 4539111052036

Poids: 1280g

Saké Junmai un peu luxueux, sec et léger en bouche à base de riz Koshihikari, le roi des riz de table.

En stock

30,00 €
5 1
,
5/ 5
TTC

Produit également disponible en boutique :

28 rue du Dragon - 75006 PARIS

Quantité
Derniers articles en stock

Koshinohakugan Junmai Koshihikari (72cl)

4539111052036

Fiche technique

Maison de Sake
Nakagawa Shuzo
Marque
Koshinohakugan
Categorie
Junmai
SEIMAIBUAI (riz restant après polissage)
57%
Region
Nagaoka (Niigata)
Variété de riz
Koshihikari
Alcool
17°
Format
72cl
Goût
Sec
Nihonshudo
+4
Sando (acidité)
1.3
Température recommandée
Froid
Conservation
A conserver au frais et à l'abris de la lumière. Le saké n'a pas de date limite de consommation, mais nous conseillons de le consommer dans le mois suivant l'achat afin de profiter au maximum de ses saveurs.

Un délicieux saké Junmai à base de riz Koshihikari, le roi des riz de table. Ce saké un peu luxueux, sec et léger en bouche, fait ressortir pleinement l’umami propre au Koshihikari.



La maison Nakagawa Shuzo


Fondée en 1988, la maison Nakagawa s’est focalisée dès le départ sur une quête du goût, plutôt que sur la rentabilité des efforts, brassant ses sakés avec un riz de haute qualité de Niigata qu’elle polit en interne, et l’eau souterraine cristalline provenant de la chaîne de montagnes Nishiyama, qui s’étend entre la mer du Japon et le fleuve Shinano.


Cet esprit est toujours présent, dans la recherche permanente d’un saké ne prenant pas le pas sur le goût des plats, et qui peut se boire sans lassitude. Malgré le nombre de maisons de sakés présentes à Niigata et l’offre disponible, cette démarche a conquis de nombreux fans, et c’est pourquoi les sakés de la maison Nakagawa son essentiellement consommés à Niigata, notamment la série Koshi no Hakugan, si populaire que personne à Nagaoka n’ignore ce saké. En dehors de la préfecture, en revanche, il est vu comme un saké rare, et a également conquis un public de connaisseurs.


L’autre aspect qui distingue la maison Nakagawa est la jeunesse de ses brasseurs. Tandis que beaucoup de maisons de sakés se plaignent du manque de main-d’œuvre, la maison Nakagawa ­ pourtant loin d’être une des plus grandes maisons de Niigata ­ voit des jeunes qui tombent amoureux du goût de ses sakés et décident de venir travailler comme brasseurs. Ainsi, la brasserie est un lieu débordant de vie où les toji vétérans et les jeunes brasseurs travaillent avec le même cœur.




A consommer avec modération.
L'alcool ne doit pas être consommé par les femmes enceintes.

Vous aimerez aussi