5 1
,
5/ 5

Ref. 4979656085661

Poids: 1260g

L’umeshu, ou saké de prune, est obtenu à partir de macération de prunes japonaises ume. Cet umeshu est fabriqué à partir de la variété Benisashi, qui veut dire « reflets pourpres ».

En stock

30,00 €
5 1
,
5/ 5
TTC

Produit également disponible en boutique :

28 rue du Dragon - 75006 PARIS

Format
Quantité

Umeshu - Liqueur de prune Gensen Yoshinogawa (72cl)

4979656085661

Fiche technique

Maison de Sake
Yoshinogawa
Marque
Yoshinogawa
Categorie
Umeshu
Region
Nagaoka (Niigata)
Alcool
13°
Format
72cl
Goût
Fruité
Riche
Sucré
Conservation
A conserver au frais et à l'abris de la lumière. Le saké n'a pas de date limite de consommation, mais nous conseillons de le consommer dans le mois suivant l'achat afin de profiter au maximum de ses saveurs.

Un mélange d’umeshu au saké et d’un saké Yoshinogawa frais et sec.
Cet umeshu est à base de prunes fermentées Benisashi (« reflets pourpres » en japonais) de la préfecture de Fukui, réputées pour leur haute teneur en pulpe. Cette prune, comme son nom l’indique, voit sa peau passer du vert à un beau rouge lorsqu’elle est mûre, et son parfum embaume ses alentours. Très difficile à cultiver, on la dit rivale en qualité de l’espèce Kishu Nankobai. Riche en pulpe, elle produit un jus au goût inhabituellement corsé. À un umeshu déjà équilibré en termes d’acidité et de douceur a-t-on ajouté un saké au goût moelleux, fierté de notre maison de saké.


Une acidité fraîche, une douceur moelleuse et un arrière-goût précis.


Conseil de degustation : À déguster frais, tel quel ou « on the rock », voire coupé à l’eau gazeuse.


La maison Yoshinogawa 


Fondée en 1548, la maison Yoshinogawa est la plus ancienne maison de sakés de Niigata, et la 5e plus ancienne de tout le Japon. Basée dans le quartier de Settaya, dans la célèbre ville brassicole de Nagaoka, la maison Yoshinogawa fabrique depuis plus de 470 ans des sakés conformes à leur époque, en incorporant des technologies de pointe tout en maintenant les techniques ancestrales du brassage de saké, et il n'est pas exagéré de penser que cet équilibre est un facteur-clef dans le succès ininterrompu qu'a connu la maison Yoshinogawa pendant toutes ces années.


Ingrédient principal du saké, le riz soigneusement sélectionné et utilisé par la maison est produit à Niigata, cultivé dans cette eau pure issue des montagnes de Nagaoka, où tombent parmi les plus grosses chutes de neige au monde. Cette eau ne sert pas seulement à inonder les rizières, mais également lors du brassage du saké. Le froid produit également un air pur qui sert de réfrigérateur naturel et maintient les brasseries à des températures basses. Comment dès lors s'étonner de ces nombreuses récompenses internationales qui couronnent un saké brassé à base d'un riz exceptionnel, d'une eau de source si douce qu'elle semble sucrée, et d'un brassage à basse température typique du "Pays de neige" que décrit l'écrivain Yasunari Kawabata ? Ces sakés secs et soyeux typiques de Niigata ont ainsi trouvé leurs fans dans tout le Japon et à l'étranger, obtenant une grande renommée. À tel point que lorsque la pancarte de la maison Yoshinogawa qui était devant la gare de Niigata a été retirée en février 2020, des voix de mécontentement se sont élevées contre cet outrage à une institution de la ville, et le sujet fut couvert par les informations télévisées.


Le maître Toji de la maison Yoshinogawa, Masaji Fujino




A consommer avec modération.
L'alcool ne doit pas être consommé par les femmes enceintes.

Vous aimerez aussi