Hyakunen Monogatari :
Maruto Hasegawa Kosakujo
 

Hyakunen Monogatari : Maruto Hasegawa Kosakujo

C’est en 1924, à l’âge de 23 ans, que Tozaburo Hasegawa créé Maruto Hasegawa Kosakujo à Sanjo, produisant principalement des serre-joints pour menuisiers. Puis, impressionné par la modernité de certains outils, il acquiert en 1932 le premier marteau à ressort de Niigata, abandonnant le forgeage manuel qui était jusqu’alors la norme, et mécanisant sa production afin de pouvoir lui aussi fabriquer des outils de pointe.

Maruto Hasegawa Kosakujo lance également la marque KEIBA au logo distinctif de cheval, qui deviendra un élément actif et pionnier de la ville de Sanjo. Après la Seconde Guerre mondiale, les outils KEIBA inondent le marché américain où les magasins de bricolage se multiplient, puis l’Europe, pour être aujourd’hui présents dans plus de 20 pays du monde entier.

Dès 1960, Maruto a fait appel à des designers célèbres pour accumuler de nouvelles idées et de belles formes dans les outils à main, ce qui a conduit l’entreprise à la fabrication de coupe-ongles et à la création d’une catégorie de produits de beauté au début des années 2000, dont fait partie ce miroir à main en acier poli que nous avons reçu à Kinasé. Présentant un design gracieux avec un motif d’ailes d’oiseaux et d’insectes, il évoque le concept de nature et, puisqu’il s’agit d’acier inoxydable poli comme un miroir, il ne se casse pas en cas de chute.

À lire également

Des maisons de pacha pour les chats de Sekikawa

Dans le cochon tout est bon, mais dans le riz ? Aussi, apparemment, car en dehors de la consommation des grains, le village de Sekikawa, dans le nord-est de la préfecture de Niigata, a également trouv...

Des kimonos aux nouilles

Tokamachi est une ville du sud de la préfecture de Niigata, longtemps réputée pour sa sériciculture et – puisqu’on a de la soie à portée de main – son industrie textile du kimono. Afin de donner une...

Maison Hara

Située dans le village agricole de Tsurugasone, dans la ville de Nagaoka (préfecture de Niigata) la maison Hara cherche à pallier les problèmes de déclin rural et d’architecture moderne où de nouveaux...
Verified by MonsterInsights